Les « Pinailleurs »

23 jan

 

Ce matin j’assistais à l’Assemblée générale de la section UNACITA de ST MARTIN de CRAU en compagnie de notre président de section.

Lors des discours, notre ami Michel OLIVER, président régional de l’UNACITA, nous a fait part d’une réflexion d’une élue à propos des plaintes des présidents d’associations d’anciens combattants suite au quasi gel du relèvement de la retraite des combattants.

Cette dernière lui a tout simplement dit que les anciens combattants étaient des « Pinailleurs ». Michel lui a alors rappelé que ces pinailleurs avaient fait don d’une partie de leur jeunesse au pays pour « quatre francs et six sous » de solde et que leur demande était légitime, la République leur doit bien cela.

Madame, 13.000 « Pinailleurs », en Algérie sont tombés pour un salaire de 1.5€ par jour.

Plus de 10.000 « Pinailleurs » sont allés dans les camps vietminh après Dien Bien Phu, seulement 3290 en revinrent et dans un état…Combien vivent aujourd’hui dans la misère ?

Les

«On nous avait dit, lorsque nous avons quitté le sol natal, que nous partions défendre les droits sacrés que nous confèrent tant de citoyens installés là-bas, tant d’années de présence, tant de bienfaits apportés à des populations qui ont besoin de notre aide et de notre civilisation.
 

Nous avons pu vérifier que tout cela était vrai, et, parce que c’était vrai, nous n’avons pas hésité à verser l’impôt du sang, à sacrifier notre jeunesse, nos espoirs.

 Nous ne regrettons rien, mais alors qu’ici cet état d’esprit nous anime, on me dit que dans Rome se succèdent cabales et complots, que fleurit la trahison et que beaucoup, hésitants, troublés, prêtent des oreilles complaisantes aux pires tentations de l’abandon et vilipendent notre action.

Je ne puis croire que tout cela soit vrai et pourtant des guerres récentes ont montré à quel point pouvait être pernicieux un tel état d’âme et où il pouvait mener.

Je t’en prie, rassure-moi au plus vite et dis-moi que nos concitoyens nous comprennent, nous soutiennent, nous protègent comme nous protégeons nous-mêmes la grandeur de l’Empire.
 

S’il devait en être autrement, si nous devions laisser en vain nos os blanchis sur les pistes du désert, alors, que l’on prenne garde à la colère des Légions !»

Une réponse à “Les « Pinailleurs »”

  1. Courtade 1 mars 2011 à 19:52 #

    Les discours sur la défense de nos valeurs ne seraient-ils que paroles de dupes ? Chaque jour en amène un autre exemple. Il est de plus en plus difficile d’y croire quand on voit ce qu’on voit et qu’on entend ce qu’on entend. Beaucoup de peine et tant de sacrifices, et si peu de considération !

Laisser une réponse

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus